La Mine du Puiselet

admin 1
0 0
Read Time:3 Minute, 22 Second

2014-09-27_220301

La Mine du Puiselet est une mine de sable abandonnée (en 1944) dans laquelle on trouve un des plus beaux sables blanc qu’il m’ait été donné de voir. Elle est située à l’extérieur de Nemours dans le village du Puiselet. Le site nous a été indiqué par un ami et sur ses bons conseils on a emballé notre matériel photo et de Light/Firepainting et hop ! c’est parti.

Nota : Cette mine fort jolie est le siège d’hibernation d’une colonie de chauve souris en hiver. Sa visite est donc fortement déconseillé en cette période pour ne pas les déranger. A notre passage, il n’y en avait pas tout au long de la progression, donc on s’est aventuré sans crainte de les déranger. Un bon Urbexeur est un Urbexeur attentionné (et propre).

Par ce samedi ensoleillé le parisien moyen préfère glander sur sa terrasse favorite. Ben moi non et Thomas, un autre amateur d’images exotiques et explorateur urbex non plus. Fait beau et chaud ? Ben nous on va underground 🙂 L’approche du lieu est curieux car il se situe en bordure d’un champ bien plat. Un peu de marche après avoir largué la voiture en plein champ et nous voilà en bordure d’un flanc de colline hyper abrupt. On descend quelques marches taillées dans la glaise et nous voila face à des formations rocheuses comme à Fontainebleau.

2014-09-27_2300082014-09-27_224836 2014-09-27_2317262014-09-27_225953

 

Pourtant en y regardant de près, sous ces immenses rochers apparaissent des passages bas et moyennant un peu de rampage sur quelques mètres, nous voilà sous la terre dans le royaume du silence et du sable infini. Tout est blanc dès qu’on allume les torches. Le sable amortit tous les bruits. On marche avec les casques, il fait frais mais pas froid. On arrive à une fourche et c’est déjà l’inspiration pour les 1ers clichés. On fait très attention avec les appareils pour ne pas mettre du sable dedans. Il est fin mais alors fin…c’est pas croyable. On a envie de se mettre en maillot et de faire des pâtés de sable. Les premiers clichés fusent – c’est le bon mot car on finit par utiliser un peu de pyro qui donne des clichés un peu cramés. Il aurait fallu utiliser des filtres gris je pense.

2014-09-27_215938 2014-09-27_215949

 

On avance un peu, la faim se manifeste et c’est l’encas rustique du mineur de sable improvisé. On se pose, il fait un silence assourdissant. Ici il faut parler sinon on entend son propre battement de coeur au bout de 3-4 minutes. En reprenant la marche on tombe sur quelques inscriptions cocasses et même instructives. Un peu plus loin un trou dans le sol tente mon camarade Thomas mais finalement au vu de l’endroit et du risque on lâche l’affaire.

2014-09-27_2248122014-09-27_220423 2014-09-27_220406 2014-09-27_2301082014-09-27_232437

 

On tombe sur une salle immense, puis une deuxième très haute de plafond. Là on se pose et on se lâche. Tout y passe : Projecteur, laser, LED, paille de fer…Les clichés sont sympas. L’avantage de la paille de fer c’est que ça ne laisse aucune fumée ni trace tout en produisant des effets lumineux impressionnants.

2014-09-27_220028 2014-09-27_220016 2014-09-27_220038 2014-09-27_220142 2014-09-27_220123 2014-09-27_220220 2014-09-27_220235 2014-09-27_220113

 

Finalement on termine dans une grande salle avec un fond comme une scène. Un projecteur placé au fond et c’est carnaval. Là aussi on y passe tout en revue.

2014-09-27_220456 2014-09-27_220508 2014-09-27_220447 2014-09-27_220435 2014-09-27_220526

 

Au final on se retrouve avec une sacrée brochette de clichés et on plie bagage car en tirant une petite fontaine de table on a crée un écran de fumée. Mais comme l’air ne bouge absolument pas dans cette salle, on y voyait goutte. On avance à grand peine vers une zone non prise par cet écran qui finira par se poser mais après de longues minutes. On a du mal à retrouver notre chemin pendant qq instants. La fumée stagne très lentement et crée un brouillard comme au théâtre. Un peu flippant. Finalement ça retombe et on sort de l’antre sablonneux. La voiture est toujours là, on a chaud, il fait beau, on arrive exténués mais heureux de cette expédition vraiment très originale.

Un bon samedi quoi…pas comme les autres !

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleppy
Sleppy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

One thought on “La Mine du Puiselet

  1. Magnifique !
    Original, lieu unique et semble irréel …
    Avec les lights les effets sont superbes. Bravo !
    Je crois que j’aurai flippé à remper sous terre…
    Merci de le partager !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Next Post

Blue hour & improvised Lightpainting at the Louvres

  …I wanted to take a quick shot at the facade lightings of the Louvre which are quite excellent at night and pretty unreal looking. So we picked up our cams and went over there at sunset, trying to catch the blue light before night. The clouds were with us […]